Les Arts du rire

Albert Meslay


Si vous êtes un(e) habitué(e) des Arts du Rire, vous connaissez forcément Albert Meslay !
Souvent considéré comme un pataphysicien, il s’impose sans pitreries inutiles ?
Ses seules contradictions sont verbales.

Laurent, mon pote, je t’ai connu sur scène, à la radio et dans la vie. A France Inter, au « Fou du Roi », tu as écrit quelques chroniques brillantes, brillantes avec tes perles. C’est normal, tu savais écrire, écrire mais à condition de faire rire car, comme tu disais, « On n’est pas des humoristes, on est des comiques ! ».
Nous avons souvent partagé les scènes et, sans nous vanter, nous avons quand même « plié quelques salles ».

Et il y avait les après-spectacles…

Je me souviens, qu’à l’hôtel, à Clermont-Ferrand, tu avais refusé la chambre 404 parce que tu ne voulais pas dormir dans une veille voiture !

Lolo, tu te rappelles que le 29, avec Chraz, Pierre, Didier et toi évidemment, on joue ensemble à Saint-Tropezze ?

Si vous êtes un(e) habitué(e) des Arts du Rire, vous connaissez forcément Albert Meslay !

Habitué de nos planches depuis le début, c’est toujours un véritable plaisir de recevoir ce maître de l’absurde souvent considéré comme un pataphysicien.

Albert Meslay s’impose sans pitreries inutiles.

Ses seules contradictions sont verbales.

Il vient de remporter le prix spécial du jury René de Obaldia de la forme courte 2020 pour son livre "L’Albertmondialiste et je délocalise".

Albert Meslay