Les Arts du rire

Sandrine Sarroche


Il en faut peu pour être heureux


Un one-man show décapant alternant sketches, stand-up et chansons !

"J’ai fait un bébé, moi qui n’arrive même pas à faire un gâteau." ; "Ne te dis pas que ton mari te trompe... Dis-toi qu’il a juste délocalisé sa libido."... Ces petites phrases qui fusent, c’est du pur Sandrine Sarroche, avocate passée à la scène en 2007 avec des one-woman-shows décapants qui ont fait l’unanimité.

Après "Je suis Ségolène" et "Nos amis les pipoles", "Il en faut peu pour être heureux" brocarde les "bonobos" (issus de la Bourgeoisie Non Bohème de l’Ouest parisien).Alternant sketches, stand-up et chansons ("Où sont les hommes,lorsque la nounou démissionne ? "), elle retrace son parcours de jeune Toulonnaise devenue Parisienne d’appellation contrôlée, et incarne une volée de personnages gratinés en quête de bonheur "là, tout de suite ! irrésitible !